• CHAMP DE MOUTARDE  photo gratuite prise sur le net

    "engrais vert"

    De quoi s’agit-il ?
    C’est une technique culturale qui consiste à cultiver
    des plantes sur un sol,  puis de les détruire et les enfouir sur place.

    Elle est pratiquée entre deux cultures vivrières (
    *) dans le but d’améliorer l’aptitude culturale du sol (propriété physique, chimique et biologique)

    On désigne sous le terme « engrais vert »  des plantes à croissance
    rapide qui se développent même en arrière saison en couvrant le sol
    de façon importante

    Sur une courte période, elle constituent une forte quantité de matière organique que l’on peut récupérer pour enrichir naturellement un terrain

    En fermentant rapidement, ces engrais améliorent de façon certaine
    la structure du sol, en apportant humus et azote

    Au printemps, on retrouve une terre fine et grumeleuse sans mauvaises herbes ce qui ne constitue pas le dernier des avantages
    Cette couverture végétale limite en outre le lessivage du jardin
    et le glissement de la terre dans les jardins pentus,
    phénomème pénible lorsque les parcelles ne sont pas cultivées

    Semer des engrais verts à l’automne permet de protéger la terre l’hiver
    des pluies battantes et d’éviter le  lessivage des sels minéraux solubles


    Comment semer l’engrais vert 
    >   Griffer légèrement la surface à ensemencer
    >  Semer les graines à la volée et les enfouir légèrement
    en ratissant puis en tassant la terre un peu comme le gazon
    La germination intervient au bout de quelques jours
    >  Vers la fin octobre, même si le cycle végétatif n’est pas achevé,
    passer la tondeuse, attendre une semaine, puis enfouir la matière
     végétale  au moyen d’un lécher bêchage

    Il est conseillé d’attendre 6 semaines avant de procéder
     à de  nouveaux  semis


    Comment couper l’engrais vert
    >  N’attendez jamais qu’il monte en graines
    >  Le couper , selon la surface, avec une faucille,
    une cisaille à mains ou la tondeuse
    >  Le laisser sécher sur le sol quelques jours
    >  L’enfouir au cours d’un bêchage superficiel
    Si les tiges sont dures et épaisses les ratisser et les utiliser
    comme paillis ou  les mettre au compost



              
                La phacélie 
      20 g de semence couvrent environ  15 m2  
                           500 g                   couvrent environ 250m2



                  >  croissance rapide, très mellifère
                  >  elle ameublit les sols grâce à son système racinaire
    ..........................developpé
                  >  semis en septembre (selon les régions) et printemps  
                  >  elle est sensible aux grands froids
                
                La moutarde 
       20 g de semence couvrent  10m2,
                                           500g        couvrent environ  200m2
                    >  elle est bactéricide et nématicide, 
                      >  elle assainit le sol  et  favorise de ce fait un sol sain .
                    >  elle est  idéale au pied des arbres fruitiers  
                    >  De croissance très rapide autorisant les semis tardifs
                    >  elle protège des mauvaises herbes,
                    >  ne nécessite pas de broyage,
                    >  elle est bon marché,
                    >  belle couleur au jardin


    *  Vivriére : forme de culture qui consiste à cultiver essentiellement
        des plantes destinées pour se nourrir

    17 commentaires











  • clic sur le lien
    link



    La Garde Adhémar, un des plus beaux village de France
    clic sur le lien

    link



    15 commentaires
  • En jardinage, le paillis (ou mulch) est une couche de matériau protecteur "naturel ou synthétique" posée sur le sol, principalement dans le but de modifier les effets du climat

    C'est une bonne méthode pour réduire les arrosages car il absorbe l'eau et conserve l'humidité. il évite ainsi le dessèchement en été.
    étalé à la surface du sol, il empêche le développement des mauvaises herbes (solution efficace pour éviter l'utilisation de désherbants)   

    COMMENT METTRE EN PLACE UN PAILLAGE :
    la terre doit être parfaitement désherbée, binée et ratissée
    Il est préférable de disposer du compost (couche d'un cm de terreau)et d'arroser avant de pailler
    épandre le paillage en une couche épaisse de 7 cm environ en prenant garde de ne pas recouvrir le collet des plantes (point de séparation entre la tige et les racines d'un végétal)  

     " Ecorces de pin "      
    grosses : Se rencontre de façon courante dans les points
    de vente horticole
    La tenue dans le temps est de plusieurs années Paillage efficace.
    Elle s'utilisera de préférence sur sol calcaire car elle a tendance à acidifier le sol     

    fines :  Sa décomposition apportera de l'humus à la terre. Se dégrade plus vite  que la grosse 
     

      " Paillette de lin "   
    Son coût est faible près des lieux de production.
    Apporte humus lors de  sa dégradation.
    S'envole au vent.
    Tenue dans le temps peu durable.



     " Paille de blé "   
       Se trouve assez facilement à la campagne. 
       Son coût est faible.
       Il faut la renouveler tous les ans.



      En plus de l'écorce de pin, de la paille de blé,
    de la paillette de lin


    Il existe encore d'autres matières utilisées pour le paillage
      pouzzolane     ardoise        paillette        coques de            morceaux 
                                  de chanvre    fèves  de cacao    de  palette
                                
                                                     
    Les uns sont décoratifs, les autres apportent de l'humus en se désagrégeant, mais tous étouffent les mauvaises herbes et conservent l'humidité au sol en diminuant la fréquence des arrosages

    On peut aussi tout simplement utiliser les tontes de gazon et végétaux broyés qui doivent être séchés avant d'être étalés                                                                 

    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique