• Les Sols

                    
    Les préserver
    C'est officiel : plus d'un tiers des sols français manquent désormais de matière organique !
    Les engrais chimiques s'ils permettent la culture de
    la
    plante, ne reconstituent pas les sols.
    Au contraire, ils les polluent, ainsi que les nappes phréatiques
    Entretenir le sol avec respect, permet de nourrir les
    plantes, sans risques.
    Des plantes à choisir judicieusement si l'on veut éviter les traitements chimiques.

    Les améliorer et les nourrir 
    On peut se passer d'engrais chimiques en améliorant, avant la plantation, les sols de qualité imparfaite et en entretenant la richesse de la terre par un apport annuel de compost

    Le compost est à la fois un engrais et un amendement du sol Il régénère ce dernier en augmentant sa teneur en humus et l'enrichit en lui apportant du phosphore, de l'azote, de la potasse et autres éléments nutritifs.

    Cette nourriture va s'incorporer naturellement au sol, restant à la disposition des racines au moment où elles en
    ont besoin.

    Le compost est issu de la décomposition de matières organiques : déchets végétaux divers, feuilles mortes, fumiers d'animaux, algues, etc

    Des travailleurs gratuits

    Laboureur infatigable, le ver de terre
    remue et aère le sol en creusant ses galeries
    Il ne mange que des matières en voie de décomposition.
    Ses déjections contiennent ainsi une foule d'éléments nutritifs directement assimilables par les plantes.
    Ce sont eux qui transforment le mélange basique de poudre de roche et de déchets organiques en terre souple, fertile, ni trop lourde, ni trop légère.

    Un m2 de bonne terre peut abriter plus de 100 vers de terre !

    L'abus d'insecticides, (surtout ceux pour le sol, très
    toxiques pour les vers de terre) et d'herbicides,
    compromet l'équilibre en micro-organismes.

    Un sol sans lombrics deviendrait rapidement une croûte
    de terre morte.

    " Composition de la terre "
     
    La terre est composée de quatre éléments

    L'argile : cette roche sédimentaire pâteuse, collante,
    retient l'eau et donne de la cohésion aux particules du sol. Elle joue un rôle important dans la fixation des engrais autour des racines.

    Le calcaire : formé de carbonate de chaux, il neutralise l'acidité de la terre et sert d’aliment aux plantes. Il aide la décomposition des matières organiques et rend les engrais plus facilement assimilables.

    Le sable : fluide, instable, il allège les sols lourds et compacts, en favorisant la pénétration de l'air, de l'eau et des engrais. Rapidement réchauffé au printemps, il convient aux cultures de primeurs.

    L’humus : il est le résultat de la décomposition des débris végétaux par les micro-organismes vivants du sol. Grâce à lui, la matière organique, non assimilable par les plantes, est transformée en éléments minéraux, base de leur nourriture.

    " Le PH "
    La terre se distingue aussi par sa réaction chimique.
    C'est le pH ou potentiel hydrogène.

    Il permet de définir une terre alcaline ou acide,
    par rapport à une échelle
    où la moyenne se situe aux alentours de 7.
    > en dessous, elle est acide,
    > au dessus elle est basique ou alcaline

    Il est possible de modifier ce pH :
    > soit en apportant un amendement calcaire,
    comme la Chaux magnésienne dans les terres acides,
    > soit en incorporant de la terre de bruyère ou de la
    tourbe blonde dans un sol basique.

    Cette amélioration se réalise sur plusieurs années,
    un surdosage risquerait de produire une accumulation
    de matières non transformées, qui bloqueraient la végétation.
                            
    Une bonne terre de jardin possède un pH compris
    entre 6,3 et 6,8. Elle contient environ 20 % d'argile,
    10 % de calcaire, 65 % de sable et 5 % d'humus


    Améliorer un sol
    Trop calcaire
    Reconnaissable à sa couleur gris-blanchâtre, lorsqu'elle est sèche, la terre calcaire se révèle d'un PH supérieur à 7
    lorsqu'on mesure son acidité avec un kit du commerce.
     
    Y poussent souvent à l' état sauvage : 
    le trèfle,  
    le sureau,  la moutarde ...


    AVANTAGE / elle est plutôt chaude   
    INCONVENIENT / elle est souvent caillouteuse,
    pauvre en humus et certaines plantes allergiques au calcaire y poussent mal

    Pour l'améliorer :  on peut lui incorporer chaque année  du compost riche en feuilles mortes et pailler avec du tourteau de ricin  qui sera enfoui lors du bêchage 
     
    Petit
    bémol (enfin grand)  pour le tourteau de ricin
    S'il est un engrais employé en jardinage bio
    (100 kg apporte au sol autant d'azote que 1 800 kg de fumier) et qu'il possède naturellement des propriétés insecticides et répulsives pour les nuisibles tels les campagnols, les mulots ou les taupes,  il est toxique par ingestion et même mortel pour les animaux de compagnie et l'homme 
      ALORS PRUDENCE               

    Trop acide
    Idéale pour  les rhododendrons et autres belles plantes ..............
        
    dites de terre de bruyère, la terre acide manque de
    fertilité et convient mal, notamment, aux légumes.

    Les testeurs d’humidité indiquent un PH inférieur à 6
    La présence de genêts et de fougères sur un terrain est
    un symptôme d’acidité excessive.

    Pour l'améliorer : Apporter en plus du compost,
    de la craie ou de la chaux agricole, ou mieux encore,
    un compost à base d’algues

    (Source  "101 idées jardin")


    Si mon article vous a  ennuyé,  bien qu'il soit intéressant
    aller voir une vidéo qui vous fera sourire  ici 
    link

    « Punaise "Leptoglossus occidentalis"Le Cyprès chauve " »

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Novembre 2009 à 06:12
    Insectes, tout simpl
    interessent comme article.
    Bonne journée
    2
    Lundi 9 Novembre 2009 à 07:17
    septsup
    Bonjour Cath je me demande comment tu as deviné où j ai pris ma photo... dis donc il a un nom savant ton bestiau... je te souhaite un bon courage pour les gerbes et te fais de gros bisous
    3
    Lundi 9 Novembre 2009 à 08:10
    Ennuyeux, cetarticle? Certes non, je l'ai lu avec beaucoup d'intérêt et...comme le fen^petres restent ouvertes pendant tout ce temps...imagine! Par contre, pour alle voir la vidéo, il va falloir que je les ferme, sinon, mon ordinateur va se bloquer!!!
    Il faut juste ajouter que le compost doit être parfaitement décomposé, sinon, la terre fera le travail au détriment de sa richesse en je ne sais plus quoi (en azote peu-têtre?)
    4
    Lundi 9 Novembre 2009 à 08:22
    ANNIE
    merci de tous ces détails précieux
    5
    Lundi 9 Novembre 2009 à 09:03
    kiki32
    bonjour cathline tres interressant ton article .je fais le compost moi meme mais c'est tres bong .je suis allée voir la video elle est superbe .bonne journée gros bisous
    6
    Lundi 9 Novembre 2009 à 09:07
    Zip de Zoup
    Un article très intéressant, surtout lorsqu'on veut jardiner sérieusement.
    Je ne peux plus le faire, je soigne simplement mes arbustes, beaucoup,  donc beaucoup de taille avec mon mari, les arbres aussi, un minimum,  mes rosiers, les vivaces , les bulbes et autres fleurs pas trop fragiles, terre à vigne argilo calcaire,on ne fait pas ce que l'on veut beaucoup de cailloux - les pré-pyrénées... Et c'est beaucoup déjà !
    Bonne journée Cathlin 
    7
    Lundi 9 Novembre 2009 à 11:06
    ANILOU
    Coucou me revoilou. Je me suis régalée en lisant tous tes conseils ennuyeux tes articles ? sûrement pas. Et la vidéo marrante aussi. Quant à tes conseils pour photofiltre, tu es gentille et je compte sur l'hiver pour avoir plus de temps pour m'y consacrer. Je te souhaite une excellente journée bisous
    8
    Lundi 9 Novembre 2009 à 13:53
    long mais très intéressant..as tu déjà fais un article sur le compost..savoir ce qui est mieux, ce qui faut éviter et comment l'entretenir? passe une bonne journée.bises
    9
    Lundi 9 Novembre 2009 à 14:51
    Jean-Luc
    Bonjour, canaris et verdier appartiennent tous les deux à la très grande famille des fringillidés, mais la couleur n'est pas un signe distinctif de cette famille. Bon après-midi. Amitiés. A++
    10
    Lundi 9 Novembre 2009 à 16:23
    chris03
    Et les vers de terre s'en donnent à coeur joie en ce moment, mais gare à leurs prédateurs les oiseaux...
    11
    Lundi 9 Novembre 2009 à 18:21
    Voila un magifique cours sur un sujet que nous piétinons tous les jours, sans y jeter un regard.... Nous essayons modestement d'arranger notre sol, mais même avant qu'il y ait des constructions, il n'y avait que de pauvres prairies et aucune culture. Le composteur nous aide, de l'huile de coude, et quelques légumes poussent... et bien sur des fleurs. 
    Superbe et pleine d'humour la vidéo.
    Bonne soirée à toi 
    12
    Lundi 9 Novembre 2009 à 18:24
    Ton article est tout sauf ennuyeux ! Chacun y trouve ce qu'il y cherche. Le problème c'est pas d'enrichir les sols mais c'est de les retourner. Il faudrait que je retourne entièrement mon jardin pour voir pousser tranquillement mes bamboux préférés. Oui, je sais que le bois flotté est à la mode et je me demande d'ailleurs pourquoi il reste ainsi dans la Loire. Peut que le bois de mer est plus recherché ? Je te souhaite une bonne soirée et bravo pour la qualité de ton article documenté. Yves
    13
    Lundi 9 Novembre 2009 à 19:08
    Cephalantera
    Bonsoir
    Je suis d'accord avec toi dans la façon de remonter le Ph du sol, mais il ne faut pas vouloir le remonter trop vite. Un eccès de calcium peut bloquer les échanges naturelles des éléments nutritifs sur le complexe argilo-humique. Mais bon là je deviens trop technique j'arrête.....!!!!!!
    Bonne soirée
    A bientôt
    14
    Lundi 9 Novembre 2009 à 20:29
    pégase333
    Ton article nous ennuyer ??? Mais ça va pas non ? Bien au contraire, on apprend des tas de choses avec toi. Surtout, ne change rien. C'est trop utile. Surtout pour une novice comme moi. Bisous à toi Cathline. Bonne soirée.
    15
    Lundi 9 Novembre 2009 à 20:43
    francoeur
    Oui la terre n'est pas inépuisable, il faut la ménager, la nourrir, alterner les cultures. la mettre en repos, etc.. Moi je fais mon composte tous les ans. pas d'engrais, de deserbant, d'insecticide, tout du naturel, et ça pousse bien. Je me prends aussi pour un légume, je ne suis pas allé voir le médecin...................... Enfin ça va mieux . Bonne soirée Cathline, bisous.
    16
    Lundi 9 Novembre 2009 à 21:17
    Ton article ennuyeux! tu plaisantes, il est très interessant et instructif. je le garde sous le coude car il va me servir. Merci.
    personnellement je n'utilise jalais d'engrais. Je ne mets que du compost mais certainement pas assez. J'ai l'impression que ma terre s'appauvrie.
    Amicalement
    Jean Luc
    17
    Lundi 9 Novembre 2009 à 21:31
    Norbert794
    Bonsoir Cathline. Merci pour toutes ces informations. Bien souvent les gens préfèrent le côté pratique des engrais qu'il "suffit" de répandre, au compost qu'il convient de réaliser, ensuite souvent trier car on y a mis un peu n'importe quoi là aussi. C'est dommage... Moi dans mon jardin, mes parents y ont enfoui pendant des années, des cendres des cuisinières à charbon qui chauffaient la maison pendant mon enfance. Ensuite on y incorporait le fumier des lapins que nous élevions pour nos besoins, et bien sûr le compost produit à partir des déchets de la famille. La terre de mon jardin est friable comme du terreau, elle a une belle couleur noire et sent bon l'humus... je continue donc cette tradition, à part les cendres, car le chauffage au fioul a remplacé le charbon... et pour éviter de réduire la terre à l'état de passoire pour l'eau... Mes voisins me disent toujours que j'ai de "belles choses" dans mon jardin quand ils voient mes légumes... Amitiés...
    18
    Lundi 9 Novembre 2009 à 21:51
    Claude
    Bonjour Cathline, ton article est très intéressant et non pas ennuyeux !!! J'ai malgrès tout été voir cette petite vidéo. A force de prendre, on finit par ce faire prendre. Bonne soirée, bises. Claude.
    19
    Lundi 9 Novembre 2009 à 22:01
    Tienouz
    je me prénomme Etienne et toi tu te nomme Soltner, c'était le nom de l'auteur de mon livre d'agronomie, que de souvenirs! bonne soirée
    20
    Mardi 10 Novembre 2009 à 04:15
    Jean-Luc
    Bonjour, ce n'est pas tout à fait ce que je voulais t'expliquer, le canaris est un oiseau purement d'élevage, il est issu du serin des canaris, c'est l'élevage qui lui a donné toutes ses variétées de couleurs, beaucoup de passereaux de nos campagne sont des fringilidés et sont bien différents par les couleurs des verdiers et canaris, il y a aussi les pinsons, chardonnerets, tarins, bec croisés, bouvreuils, gros bec  et linottes qui font partis de cette famille. Bonne journée. Amitiés. A++
    21
    Mardi 10 Novembre 2009 à 06:34
    Insectes, tout simpl
    Bonjour du matin et click pub
    22
    Mardi 10 Novembre 2009 à 15:14
    Lilou_61
    Tes articles n'ennuies pas du tout, au contraire ! Ils sont richez d'enseignements ! Bravo pour tout ce travail ! Malheureusement, j'ai beaucoup moins de temps qu'auparavant pour venir vous voir régulièrement. Gros bisou Cathline !
    23
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 10:46
    Mon mari ayant fait des études agricoles m'avait bien expliqué l'intérêt du compost etc... Tes infos sont complémentaires et enrichissantes.
    Cela fait maintenant près d'une année que nous faisons le compost, et l'évolution de la décomposition des matières organiques est impressionnante.
    bonne journée et à bientôt.
    24
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 14:23
    jardin38
    salut cath ! tant de plantes que je ne connais pas... elles sont toutes magnifiques... me revoilà donc sur la blogosphère car j'ai un plus de temps vu la météo !! bises a+ eihpos
    25
    Lundi 16 Novembre 2009 à 19:09
    Je passe te souhaiter une bonne soirée. A bientôt. Yves
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :